L’assassinat de monsieur l’abbé Silvio Sindambiwe par les services secrets de l’Akazu

Il serait préférable de s’appesantir sur la vie exemplaire de Silvio Sindambiwe, mais non sur l’assassinat lâche qui a emporté sa vie le 7 novembre 1989. L’Akazu est responsable de cet acte ignoble. Il a été écrasé par un camion civil commandité par les services secrets de l’Akazu sur la route allant de Butare à Kigali.

Continuer la lecture de L’assassinat de monsieur l’abbé Silvio Sindambiwe par les services secrets de l’Akazu

Imbazi [1] y’ihindura ly’Itegeko-nshinga lya mbere lya Republika y’U-Rwanda

BAGARAGAZA

Tadeyo BAGARAGAZA, Prezida w’Inteko ishinga amategeko y’icyo gihe, -Yabaye we kuva muli nzeli 1969 kugeza kuwa gatanu nyakanga 1973.

I. Intangiliro

Muli kanama 2012, abasomyi b’Umusoto na DHR bagiye impaka ku magambo yali yavuzwe na Jean-de-Dieu Manishimwe muli iyi nteruro : « Kayibanda nawe yali afite amakosa menshi alimo irondakarere, ily’ingenzi likaba guhindura Itegeko-nshinga agamije kugundira ubutegetsi ». Mu kumusubiza kuli DHR, ku wa gatandatu taliki ya kane kanama 2012, Lewopolidi Munyakazi yanzuye agira ati : « Kuli iyi ngingo, twali dukwiliye kongera kwitabaza ubuhamya bw’umusaza Tadeyo Bagaragaza. Mu gihe cyashize yaduhaye igisobanura cy’ibyerekeye « guta no guteshwa umurongo » (hali havutse ilindi shyaka muli MDR). None no kuli ibi byo « guhindura Itegeko-nshinga », byaba byiza adusobanuliye igitugu Kayibanda yamushyizeho (yali perezida w’Inteko ishinga amategeko) cyangwa se yashyize ku badepite bose (ku giti cyabo) kugirango abategeke kulihindura kandi batabishaka. Ubuhamya bwe bwaba ingirakamaro cyane. ».

None jyewe Tadeyo Bagaragaza, nzinduwe no gutanga ubwo buhamya nsabwe no kumenyesha abazasoma iyi nyandiko bose, ibyo nzi mu ihindura ly’Itegeko-nshinga lya mbere lya Repubulika y’U-Rwanda. Aliko rero, byumvikane ko ntazinduwe no kwemeza cyangwa se kunyomoza ibyo kanaka yanditse : yanditse ibitekerezo bye kuli icyo kibazo, nanjye ngiye kwandika icyo mbiziho. Ilyo tegeko-nshinga lya mbere lyahinduwe muli gicurasi, mu mwaka wa 1973. Icyo gihe, nali secrétaire régional wa « MDR-PARMEHUTU » muli prefegitura ya Ruhengeli, bityo nkaba ndi umwe mu bali bagize « secrétariat national » na « congrès national » ya pariti y’abatanze umushinga wo guhindura Itegeko-nshinga. Nali umwe mu ntumwa z’abaturage (député national mu nteko ishinga amategeko, ndetse ndi umwe mu bayiyoboraga (nali président de l’Assemblée nationale, Ndwaniye Joseph ali vice-président, na Ndahayo Claver ali secrétaire député). Ngirango birumvikana ko, mu bakulikiraniye hafi ihindura ly’Itegeko-nshinga lya mbere lya Repubulika y’U-Rwanda, nanjye mbalimo.

Continuer la lecture de Imbazi [1] y’ihindura ly’Itegeko-nshinga lya mbere lya Republika y’U-Rwanda

Irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais)

CACHET MCR

Kuwa cumi na gatanu werurwe 2014, kuva saa saba kugeza saa kumi n’imwe, i Paris mu Bufaransa, habereye umuhango w’irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais). Dore ibyiciro by’ingenzi byaranze uwo muhango.

Continuer la lecture de Irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais)

Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) ou étude et promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme (= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda) [Livret de membre]

MANIFESTE SCIENTIFIQUE DU M.C.R. [ABASANGIRANGENDO = LES CENTRISTES GITERISTES-KAYIBANDISTES]

Sur base de la Théorie de la spirale de la violence rwandaise dite la spirale R&N (Mureme, 2013) ;

Considérant le traumatisme de la société rwandaise et le Mal-développement rwandais ;

Étant donné que, preuves économétrique à l’appui, depuis le 05 juillet 1973, on a, au Rwanda, une croissance économique (= iyongera-bukûngu) sans développement économique (= itunga n’itunganirwa) et que cette croissance économique rwandaise, qui n’est pas une croissance économique moderne, n’a profité qu’à l’Akazu, à l’Igiti et consorts (= Abanyarugomo) ;

Vu que la société rwandaise est une société totalement épuisée par le totalitarisme moderne « Akazu » et « Igiti » et que le Habyalimanisme (= l’Akazu) et le Rwâkagârisme (= l’Igiti) ne sont pas des projets de société, mais plutôt des non-sociétés, des contre-sociétés et de l’auto-colonisation ;

Eu égard à la modernisation de l’institution d’Ubukonde par le régime Akazu (= la petite maison du Bushiru et ses alliés Abase divers) et de l’institution d’Ubuhake par le régime Igiti (= la noblesse tutsie moderne faction Abâkagâra) ;

Compte tenu de la défectuosité des ressorts et du moteur de la société rwandaise ;

Il ressort de tout cela que sans transformation profonde de la société rwandaise, même l’espoir du développement économique, social et culturel du Rwanda est tout à fait chimérique. Pour lors, il est absolument nécessaire de bâtir un grand projet de société rwandaise, en l’occurrence le 5ème projet de société rwandaise depuis les origines du Rwanda. Par projet de société rwandaise, on entend un projet généré par un courant idéologique susceptible de renforcer l’âme du peuple rwandais, de réanimer le peuple rwandais, de le redresser et de le rendre plus fort que jamais. Or, il se révèle, enfin, que ce projet de société rwandaise ne peut être que le Centrisme révolutionnaire rwandais ou le point culminant de l’étude et de la promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme. Le Centrisme révolutionnaire rwandais ou le Centrisme Gitériste-Kayibandiste signifie ce courant idéologique c’est-à-dire le « Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= MCR)»

Continuer la lecture de Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) ou étude et promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme (= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda) [Livret de membre]

Procès-verbal de création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda]

Le quinzième jour du mois de mars deux mille quatorze, les membres fondateurs du M.C.R., des Hutus et des Tutsis, originaires de toutes les régions du Rwanda (Kigali, Gitarama, Butare, Cyangugu, Kibuye, Gisenyi, Ruhengeli, Byumba et Kibungo), réunis en réunion initiale du M.C.R. (= Intekerezo MCR),

  • ·         Sous la présidence du Mwalimu MUREME Kubwimana, promoteur scientifique et coordonateur général du M.C.R.,
  • ·         En présence de quelques sympathisants, de quelques observateurs étrangers et des curieux (= abavumbyi),

De 13 heures à 17 heures, ont procédé à la création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais, en abrégé le M.C.R. et à l’adoption du Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda].

Continuer la lecture de Procès-verbal de création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda]

La méthode de l’Ikigero (mise au jour par Mureme en 2010)

La méthode de l’Ikigero ou la méthode de Mureme est une méthode d’estimation statistique de l’âge et de la durée de vie des Rwandais anciens, mise au jour par le statisticien-historien-économiste et politologue rwandais Mureme Kubwimana en 2010. Cette méthode statistique nouvellement introduite dans Histoire du Rwanda ancien est utilisable dans le cas qu’on ne connaisse pas la date de naissance des gens illettrés. Il est vrai que les Rwandais anciens étaient illettrés, mais ils connaissaient très bien l’Ikigero d’un homme. Ce n’est pas nécessaire de savoir lire et écrire pour savoir qu’un homme est un enfant, un jeune, un homme mûr, un vieillard, etc. A défaut de connaître l’âge exact d’un homme, voilà une information primordiale à exploiter. Cela est d’un intérêt capital. Ne pas tenir compte de cette information serait une erreur. Ne pas savoir la traiter constituerait aussi une source d’erreur. Autrement dit, la méthode de Mureme, c’est la méthode des cycles physico-psychologiques (ou la méthode de l’Ikigero). Pour lors, il importe de préciser une fois pour toutes la signification Kinyarwanda des cycles physico-psychologiques (=Ikigero) de l’homme sur lesquels on se basera pour estimer l’âge ou la durée de vie des Rwandais anciens.

Continuer la lecture de La méthode de l’Ikigero (mise au jour par Mureme en 2010)

Les axes de la circulation

On a en Kinyarwanda :  

      1.      une grand-route nationale = Nyabagendwa ;
      2.      Une chaussée = Nyabagendwa ;
      3.      Un boulevard = Nyabagendwa ;
      4.      Une route = Umuhanda ;
      5.      Une avenue = Ibarabara ;
      6.      Une rue = Umuhôra ;
      7.      Un chemin = Inzira ;
      8.      Un sentier = Akayira.
      9.       Une passerelle = Umugenderano

Fait à Paris, le 01 mars 2014

Mwalimu MUREME Kubwimana,                                                                                              Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais,                                                  Centriste Gitériste-Kayibandiste,                                                                                         Représentant du modèle « Mgr Alexis Kagame et Mureme »