Archives pour la catégorie Anthropologie sociale et culturelle rwandaise approfondie (Kimenya-milyango)

Anthropologie sociale et culturelle rwandaise approfondie (Kimenya-milyango

Rwanda : La Société rwandaise est une société résultante de la société Hima-Tutsi, -également dite Hamite ou Nilotique-, de la société Bantu-Hutu et de la société Pygmoïde-Twa.

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Représentant du modèle AKM « Mgr Alexis Kagame et Mureme »

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/category/edition-sciporwa/

  1. Introduction

Fin juin 2017, le chef d’État rwandais, Paul Kagame Rwabujindili, a révélé au public qu’en juillet 1994, le FPR-Inkotanyi avait offert en cadeau un costume à un Faustin Twagiramungu Rukokos, appelé à devenir premier « Premier ministre » du FPR-Inkotanyi. Lors d’une interview accordée par le journaliste Serge Ndayizeye de Radio Itahuka en date du 28 juin 2017, celui-là a démenti cette information. Mais très bizarrement, au lieu de développer la question en question, Faustin Twagiramungu Rukokos en a plutôt profité pour dénigrer Mgr Alexis Kagame Se-Mateka et dénaturer la théorie migratoire du modèle AKM « Mgr Alexis Kagame et Mureme », dans les termes Kinyarwanda suivants :

« ….. Aliko Kagame, mujye mumufata nk’umuntu w’Umututsi. Aliko nkaba nizera ko atemera ko ali Hamite, bimwe byo kwa Padiri Kagame babeshya ngo Abatutsi ni Abahamite bakaba ngo ali abantu bakomoka kwa Nowa. Dore ko hali abantu bamwe ubibwira bakajya mu gicu. Bakumva ko atali na « les Bantous » ! Kugeza igihe Abatutsi bazasobanulira icyo bali cyo, kuko mu by’ukuli ntabwo tuzi niba ali classe cyangwa niba ali ubwôko, cyangwa niba ali ikindi kindi.

Kagame rero we buliya ni umuntu wo mu rwego rwo hejuru. Kubera uburere bwe, ni Umututsi udasanzwe kimwe na ba bandi Abarundi bita Abaganwa. Baliya ni Abega. Ni abantu bakomeye cyane. Ntabwo ali Umwega usanzwe. Akumva rero ko yakwigereranya n’igihugu kuko kera mu Kinyarwanda Umwami ni we wali igihugu. — ».

Voilà ce qu’on appelle un flot insensé de paroles. Il s’agit là d’une grossière manipulation consistant à tout confondre, à présenter une fausse déclaration de son opposant, puis à la réfuter en raillant et en faisant le malin. Le fait est que Mgr Alexis Kagame Se-Mateka n’a jamais dit nulle part que les Tutsi sont des Hamites descendant de Noé. Jamais ! Jamais ! Jamais ! Bref, l’interview de Faustin Twagiramungu Rukokos est pleine d’énormités. On défie ce vieux roublard de citer l’ouvrage incriminé, la page et le paragraphe. [= Ni akumiro ni imhamo y’Imana y’i Rwanda ! Abanyamatiku baragwira !].

Finalement, il pinaille, cafouille, bave et avoue son ignorance : « Jusqu’à ce que les Tutsi expliquent ce qu’ils sont, parce qu’en vérité, nous ne savons pas s’il s’agit d’une classe, ou bien s’il s’agit d’ubwôko, ou bien s’il s’agit d’autre chose ».

Manifestement, Faustin Twagiramungu Rukokos ne connaît ni la Société rwandaise, ni la Culture rwandaise, ni la Sociologie politique rwandaise. Il confond tout : Monarchie féodale, Monarchie patrimoniale, Dictature militaire ou Totalitarisme postcolonial. Il est affreux qu’un Néocolonialiste Belge d’origine rwandaise et un politicard intriguant pareil, n’ayant ni projet de société, ni foi, ni loi, ait pu devenir Premier ministre du Rwanda et cherche encore, soit à le redevenir, soit à se hisser à la tête de l’État rwandais. C’est une calamité pour le Rwanda. Comment est-ce qu’un ignare de cet acabit peut-il prétendre réarticuler, restructurer et réorganiser une société qu’il ne connaît même pas ? De quelles politiques cette bourrique peut-elle être capable ?

[= Ni kuki ibicucu nk’iki ali byo birusha inyota y’Ubutegetsi abazima n’abapfuye ?].

Le présent article a donc pour but de mettre tant de choses au point pour le public national ou international. Pour lors, il s’impose une démarche thématique et dialectique et se structure comme suit :

  • Introduction
  • Concepts et définitions
  • Apport respectif de chaque civilisation concernée à la Culture rwandaise
  • Apport remarquable de la civilisation Hima-Tutsi, -dite également Hamite ou Nilotique-, à la Culture rwandaise
  • Considérations générales [= Urwêmarare]

À n’en pas douter, le Rwanda se trouve à la croisée des civilisations Hima-Tutsi, Bantu-Hutu et Pygmoïde-Twa.

  1. Concepts et définitions

Continuer la lecture de Rwanda : La Société rwandaise est une société résultante de la société Hima-Tutsi, -également dite Hamite ou Nilotique-, de la société Bantu-Hutu et de la société Pygmoïde-Twa.

Rwanda : La présence des Hutu, des Tutsi et des Twa dans un même groupement socio-familial prouve que les sous populations statistiques « amôko = Hutu, Tutsi et Twa» ne sont pas des ethnies, mais plutôt des anciennes castes du Rwanda ancien.

En savoir plus sur :

http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/rwanda-vient-de-paraitre-cours-dhistoire-du-rwanda-ancien-tome-1-la-1ere-dynastie-hima-tutsinyiginya-sindi-inganji-rwoga-edition-sciporwa-rouen-aout-2017-366-pages/

Rwanda : Les cinq principaux piliers du Rwanda de Demain ou les cinq plus grands héros nationaux du Rwanda postcolonial

 

 

 

 

 

 

 

 

Rwanda : Félicitations à Nyilicyubahiro Yuhi VI Bushayija, successeur consacré de feu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés].

À l’occasion de la proclamation et de l’intronisation du successeur de feu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi en la personne civique de Nyilicyubahiro Yuhi VI Bushayija, le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] veut lui exprimer ses très vives félicitations. Très ravi de cet évènement historique, le M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] a bien l’honneur de lui adresser l’expression de sa reconnaissance et de lui souhaiter courage et bonne chance.

Continuer la lecture de Rwanda : Félicitations à Nyilicyubahiro Yuhi VI Bushayija, successeur consacré de feu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés].

Rwanda : Réfutation catégorique des propos diffamatoires de l’ancien porte-parole des FDLR, Anastase Munyandekwe Mutovu

PORTRAIT MUREME 2016

 Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire de contact du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/contact-2/    

A. Introduction

Le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] se félicite du bon déroulement de la Journée des Martyrs de la Démocratie et de la République en date du 15 décembre 2016.

Conformément à la résolution N° B/4 du congrès ordinaire du M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] tenu à Paris le 10 septembre 2016, c’est un devoir de Centriste Gitériste-Kayibandiste [= Umusangirangendo] de célébrer chaque année, au 15 décembre, la cérémonie annuelle du souvenir en l’honneur des martyrs de la Démocratie et de la République, décimés, -de 1973 à 1990-, par l’Akazu, sous le règne de Juvénal Habyalimana Rutemayeze.

Le M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] saisit cette belle occasion pour se réjouir du très bon voisinage politique existant entre lui-même et le Mouvement Mutariste-Kigéliste [= Abashyirahamwe] et remercie très vivement celui-ci pour l’expression écrite de son empathie [= kwifatanya mu kwibuka] reçue ce 15 décembre 2016.

Toujours est-il que le souvenir en l’honneur des martyrs met en colère les Banyakazu [= les Habyalimanistes] et consorts. Alors, ils se livrent aux attaques personnelles (= arguments ad personam) et font de la diversion impudente. Cette année, ils l’ont encore essayé en tenant des propos désobligeants, blessants et grossiers à l’égard du promoteur scientifique et coordonnateur général du M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes], Mwalimu Mureme Kubwimana.

En date du 30 novembre 2016 à 13:00, au forum web de discussion DHR, sous le pseudonyme de Mutovu Manibin, l’ancien porte-parole des FDLR, en l’occurrence Anastase Munyandekwe, domicilié en Belgique, a carrément dirigé ses attaques sur ma personne sacrée. C’est un appel, non plus aux facultés de l’esprit, mais plutôt à l’animalité. Je remercie très vivement les intervenants Albert Bizindoli, Martin Bangamwabo et Straton Karambizi, qui ont bien voulu réagir et contrecarrer les plans de ces manipulateurs désireux de travestir la vérité historique moyennant la diversion impudente.

Le présent article a pour but de réfuter très catégoriquement les propos diffamatoires d’Anastase Munyandekwe Mutovu.

B. Propos diffamatoires de l’ancien porte-parole des FDLR, Anastase Munyandekwe Mutovu.

Continuer la lecture de Rwanda : Réfutation catégorique des propos diffamatoires de l’ancien porte-parole des FDLR, Anastase Munyandekwe Mutovu

Rwanda : Enjeux magico-religieux de la tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés] pour les besoins paul-kagamistes de dépouilles opimes [= Kagame Rwabujindili arashakashakisha ibinyita bya Kigeli V Ndahindurwa].

[= Document technique à l’intention de l’avocat de l’opposition rwandaise à la capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi (= saint patron des réfugiés)].

PORTRAIT MUREME 2016

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Représentant du modèle AKM « Mgr Alexis Kagame et Mureme »

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire de contact du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/contact-2/    

A. Introduction

Exactement comme dans toutes les batailles historiques du Passé autour de la dépouille mortelle d’un Roi [= un Mwami], depuis le 16 octobre 2016, il se passe, à Oakton en Virginie aux États-Unis d’Amérique, une bataille sans trêve ni merci autour de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés] entre d’une part la noblesse tutsi faction Mwami soutenue par le peuple rwandais et d’autre part, la noblesse tutsi faction paul-kagamiste. Qu’est-ce que c’est ça ? Quels sont les tenants et les aboutissants de cet évènement historique majeur ? Quel intérêt et quelle qualité ont-elles à agir dans la tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi, de vraies femmes Tutsi Bahindiro répondant respectivement aux noms de Speciosa Mukabayojo, Christine Mukabayojo, Angela Kale Kayihura ? Qu’ont-ils à foutre dans cette bataille rangée Mgr Smaragde Mbonyintege, évêque catholique romain de Kabgayi ; Mgr Japhet, évêque de je ne sais quoi et le vieux pasteur roublard Ezra Mpyisi ? [= Ni akumiro ni ukuli kw’Imana !].

Le présent article a pour but d’éclairer la Société rwandaise, la Communauté internationale, la Justice américaine et l’avocat de l’opposition rwandaise à la capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi, pourtant défini comme étant un exilé rwandais banni par le Colonisateur extrémiste tutsi paul-kagamiste. Il est vraiment très suspect de réclamer à cor et à cri le rapatriement de la dépouille mortelle d’un type qu’on a soi-même dégradé et banni, allant jusqu’à oser claironner sur les ondes de la Radio Rwanda, -plus précisément à Mukarange-, être tout-à-fait prêt à le charcuter s’il ose revenir. Pourquoi alors réclamer son corps après l’avoir soi-même dégradé et banni ? Tant de questions méritent tant de réponses !

Pour ce faire, le présent article s’impose une démarche thématique, chronologique et dialectique et se structure comme suit :

  • Introduction
  • Récit de tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés].
  • Histoire des très graves conflits de pouvoirs, d’intérêts et d’aspirations entre la noblesse tutsi faction Mwami et la noblesse tutsi faction Abâkagâra
  • La reconquête du pouvoir politique rwandais et la colonisation extrémiste tutsi
  • Effets pervers du système colonial extrémiste tutsi et irruption du M.C.R. [= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes].
  • Enjeux magico-religieux de la tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi
  • Bannissement en 2013 de Kigeli V Ndahindurwa par le Colonisateur extrémiste Tutsi
  • Conclusion              

B. Récit de tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés].

  1. Mort du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa et controverse au sujet d’un éventuel rapatriement de sa dépouille mortelle.

C’est dans la nuit du 15 au 16 octobre 2016 que le Sûgu Kigeli V Ndahindurwa est mort à Oakton en Virginie aux États-Unis d’Amérique, à l’âge de 80 ans, d’une mort non encore identifiée. Il est né le 29 juin 1936 à Kamembe en Kinyaga, au bord du lac Kivu. Son père est Yuhi V Musinga Rugwizakulinda et sa mère, la reine Mukashema, une noble Tutsi Mwêga. Cette information fut donnée en tout premier lieu au public très tôt le matin du 16 octobre 2016 par le journal pro-gouvernemental http://igihe.com/amakuru .

Continuer la lecture de Rwanda : Enjeux magico-religieux de la tentative de capture de la dépouille mortelle du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés] pour les besoins paul-kagamistes de dépouilles opimes [= Kagame Rwabujindili arashakashakisha ibinyita bya Kigeli V Ndahindurwa].

Rwanda : Le prophétisme rwandais [= uguhanuza] et la mort du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés]

PORTRAIT MUREME 2016

 Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Représentant du modèle AKM « Mgr Alexis Kagame et Mureme »

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire de contact du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/contact-2/    

A. Introduction

La mort du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi a fait couler beaucoup d’encre. Son destin était observé et suivi pas à pas. Tous les principaux récits prophétiques historiques rwandais étaient lus, relus et scrutés, spécialement les passages concernant Kigeli V Ndahindurwa. La question centrale de départ qui se pose est la suivante : « Pourquoi ? Quel intérêt y-avait-il à agir ainsi ? ». Maintenant qu’il est mort, « doit-on rapatrier sa dépouille mortelle aujourd’hui ou ultérieurement ? ». Attention ! D’emblée, il est à faire savoir qu’ici et maintenant, on va devoir utiliser des jumelles spéciales.

Cette question centrale de départ se subdivise elle-même en plusieurs questions secondaires dérivées. Les voici : « Quels sont les principaux récits prophétiques historiques rwandais ? ». En effet, quand le politologue rwandais en a besoin, il a le droit d’emprunter des jumelles aux grands prophètes rwandais du passé. Pourquoi toutefois doit-on les relativiser, les appeler des récits prophétiques historiques et non des prophéties ? Sur ce, quelle évaluation comparée devrait-on faire, maintenant que la mort du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi, en date du 15 octobre 2016, est un fait historique ? Voilà, en gros, ce qu’on appelle le prophétisme rwandais. Qu’est-ce, alors, le prophétisme rwandais ? Pourquoi et comment ? Le présent article a justement pour but de répondre à toute cette batterie de questions.

Pour lors, le présent article s’impose une démarche thématique, chronologique et dialectique et se structure comme suit :

  • Qu’est-ce le prophétisme ?
  • Les principaux récits prophétiques historiques rwandais
  • Évaluation comparée des récits prophétiques historiques rwandais
  • Recommandations sociopolitiques générales
  • Conclusion

B. Qu’est-ce le prophétisme ?

Continuer la lecture de Rwanda : Le prophétisme rwandais [= uguhanuza] et la mort du Sûgu Kigeli V Ndahindurwa Se-Mhunzi [= saint patron des réfugiés]

Les niveaux de l’organisation socio familiale rwandaise : qu’est-ce qui va ? Qu’est-ce qui ne va pas ?

PP2013

Mwalimu Mureme Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Centriste Gitériste-Kayibandiste, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)                                                              

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

A. Introduction

Cet article a pour but d’évaluer les niveaux de l’organisation socio-familiale rwandaise au Rwanda contemporain. Ont-ils été endommagés par l’interaction très destructrice du colonisateur économique et politique (= le colonisateur belge) et du colonisateur culturel (= les Églises chrétiennes) ? Oui ou non ! Sinon, pourquoi et comment ? Autrement dit, comment alors transformer cette situation désagréable en défi, voire même en une réconciliation solide entre croyances politiques, religieuses et culturelles divergentes ? Au fait, l’examen des niveaux de l’organisation socio-familiale rwandaise et des arbres généalogiques respectifs de quelques gouvernants rwandais prouvent que les problèmes, ce ne sont ni les gens, ni les arbres généalogiques, ni les croyances, ni les régions administratives, ni les niveaux de l’organisation socio familiale rwandaise, ni les sous-populations statistiques  (= Amôko) : Hutu, Tutsi, Twa. Plus particulièrement, depuis le coup d’état injustifié du 05 juillet 1973, le Rwanda se trouve plutôt dans une situation militaire totalitaire générée par la colonisation belge et partant, dans un engrenage de malheurs. L’âme du chaos rwandais contemporain est militaire [= Akajagali kose kali mu Rwanda karaterwa n’abasilikare]. Par ailleurs, l’étude de la Sociopathie post coloniale belge démontre que malgré l’obscurantisme colonial chrétien catholique vaticano-belge (= le catéchisme colonial) et la dévalorisation de la femme rwandaise, on a au Rwanda contemporain une lente et progressive revalorisation de la femme rwandaise allant de pair avec des responsabilités subséquentes (= zijyana nabyo).

Continuer la lecture de Les niveaux de l’organisation socio familiale rwandaise : qu’est-ce qui va ? Qu’est-ce qui ne va pas ?

Rwanda – Burundi : Ingérences pan-hima-tutsistes de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi dans le gouvernement et l’administration de l’État laïc et social burundais.

PP MUREME 26072014

 

Mwalimu MUREME Kubwimana

Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

A. Introduction

En dates du 07 au 09 octobre 2015, s’est tenue, au foyer de charité de Remera-lya-Ruhondo, au Rwanda, une rencontre ordinaire de l’assemblée de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi, en abrégé ACOREB. À l’issue de cette rencontre, l’ACOREB a sorti un communiqué de presse ad hoc qu’il y a lieu de trouver en PDF et sur Internet au lien ci-contre : http://eglisecatholiquerwanda.org/fr/index.php/2-non-categorise/58-acorebrwanda . En bref, les évêques catholiques du Rwanda et du Burundi congratulent le régime politique rwandais du FPR [= Inkotanyi] et se positionnent très négativement sur la vie politique burundaise. Puis, ils formulent des recommandations politiques à l’intention des gestionnaires de l’État burundais et des protestataires.

Sur base de ce fait historique, une question de départ se pose. Quelle analyse politique peut-on faire du communiqué de presse en question ? Pourquoi et comment ? Certes, l’analyse politique du communiqué de presse en question est d’autant plus opportune et importante que des évêques burundais se sont associés avec des évêques rwandais pour discuter politique rwandaise et politique burundaise. De ce fait même, l’intérêt à agir et le droit de le faire, dans l’un ou l’autre sens, des politologues et des politiques rwandais, sont avérés. Pour lors, le présent article est structuré comme suit :

  • Les opinions militantes activées de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi
  • La manipulation de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi
  • L’ACOREB occulte la réalité réelle rwandaise et protège les intérêts pan-hima-tutsistes du Totalitarisme moderne du FPR [= Inkotanyi].
  • La déconfiture de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi
  • l’Église catholique du Rwanda et du Burundi est une épave éventrée et vide de la grande entreprise colonialiste vaticano-belge
  • Conclusion

Continuer la lecture de Rwanda – Burundi : Ingérences pan-hima-tutsistes de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi dans le gouvernement et l’administration de l’État laïc et social burundais.

La sagesse antique vue du Rwanda (= Ubumuntu) et le symbolisme national rwandais du tambour

KALINGA TDR 1510-1979

Le tambour dynastique rwandais « KALINGA » [1510-1979]

 A. Remarque préliminaire

Toute reproduction, partielle ou totale, du présent article sur un autre site ou forum web que http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/ est interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 B. Introduction

Qu’est-ce la Sagesse antique (= Ubumuntu) ? Voilà une question très complexe à laquelle il n’est pas possible de répondre dans un court article comme celui-ci. Le présent article a tout simplement pour but d’en donner la définition mystique rwandaise générale et d’en analyser très brièvement la Symbologie rwandaise en termes de symbolisant, de symbolique et de rapport de symbolisation. Cela soulève ipso facto la question des conflits de pouvoirs pouvant exister entre les églises chrétiennes, l’Islam et le Kimeza-Milyango rwandais, -c’est-à-dire la Sagesse antique vue du Rwanda, autrement dit la compréhension rwandaise d’IMANA Nyilibiremwa-, autant dans le cadre colonial belge que dans la situation totalitaire rwandaise contemporaine (= Akazu et Igiti).

Continuer la lecture de La sagesse antique vue du Rwanda (= Ubumuntu) et le symbolisme national rwandais du tambour