Archives pour la catégorie Coopération et relations internationales (Burundi et Reste du Monde)

Coopération et relations internationales (Burundi et Reste du Monde)

Burundi : Le président Nkurunziza attendu à Bujumbura mais pourra-t-il atterrir ?

En savoir plus sur :

http://burundi-24.com/burundi/le-pr%C3%A9sident-nkurunziza-attendu-%C3%A0-bujumbura-mais-pourra-t-il-atterrir

Voici une photo d’un jeune Hutu Burundais, -un simple citoyen burundais ouvrier dans une société de télécommunications- brûlé vif, le jeudi 07 mai 2015, en commune urbaine de Nyakabiga uniquement parce que Hutu et inconnu des manifestants et donc traité d’office par ces derniers d’IMBONERAKURE. Fort du soutien des Démocrates Américains et des néo-colonialistes Belges, les extrémistes Hima-Tutsi se sont arrogé le droit de disposer de la vie des Hutu. Trop, c’est trop.

Tous les citoyens sont égaux devant la Loi. Les droits de l’Homme concernent aussi les Hutu, les Twa et les Tutsi non nobles Hima-Tutsi.

CACHET MCR

Burundi : Communiqué du Gouvernement sur les manifestations violentes. Communique du Gouvernement du 08 mai 2015

 

  1. Au lendemain de l’annonce par le Parti CNDD-FDD de son candidat à l’élection présidentielle prochaine, certains partis politiques de l’opposition et autres activistes qui se réclament de la société civile ont entamé des manifestations qui, au départ, se prétendaient être pacifiques mais qui ont emprunté par la suite la voie d’une insurrection violente accompagnée d’une série d’actes d’atrocité sans précédent.
  2. Les habitants de certains quartiers fiefs des insurgés dans la Capitale ont été pris en otage et privés de leurs droits les plus élémentaires à savoir: vaquer à leurs occupations quotidiennes, se faire soigner et plus grave, les enfants ont été contraints à renoncer au chemin de l’école, leur privant ainsi leur droit à l’éducation. Au moment où sur tout le territoire les autres enfants passaient paisiblement le concours donnant l’accès à l’Enseignement secondaire, ceux des quartiers occupés par les manifestants se sont vus expulsés des salles du concours et leurs copies déchirées.
  3. Bien plus, cette démarche insurrectionnelle a pris des allures inquiétantes et xénophobes, dans la mesure où on remarque que toute personne étrangère aux manifestants ou ne soutenant pas leur cause est traité d’ennemi à abattre, comme fut le cas d’un citoyen congolais qui a été tué sur le champ, celui d’un citoyen franco-burundais qui fut tabassé et torturé à Mutakura en commune urbaine de Cibitoke, alors qu’il avait bien montré aux manifestants son passeport français.
  4. Le cas le plus dramatique est celui de ce jeudi 07 mai 2015 où un simple citoyen burundais ouvrier dans une société de télécommunications a été brulé vif en Commune urbaine de Nyakabiga uniquement parce qu’inconnu des manifestants et traité d’office par ces derniers d’IMBONERAKURE. Cette dérive vers une criminalité sélective devrait appeler les organisateurs de l’insurrection à réfléchir sur les conséquences des actes qui réveillent chez les Burundais, ce qu’ils ont vécu dans les années 1994, pratiquement dans les mêmes quartiers, avec les mêmes acteurs et curieusement avec les mêmes méthodes, à la seule différence qu’actuellement ils n’hésitent pas à s’attaquer aux forces de l’ordre lorsqu’ils s’opposent à leur barbarie.
  5. Le Gouvernement du Burundi condamne énergiquement ce comportement indigne d’un leader politique et encore d’un acteur d’une société civile responsable. Il présente ses condoléances aux familles de toutes les victimes tombées sous les coups de cette barbarie et demande à leurs organisateurs d’y mettre immédiatement fin. Les Services de Police et de la Justice sont invités à tout faire pour identifier les auteurs de ces actes pour qu’ils en répondent devant la loi.
  6. Le Gouvernement demande à la Communauté Internationale de condamner cette dérive dangereuse pour un pays en sortie de crise et en voie de reconstruction et réconciliation. Le Gouvernement invite les Diplomates accrédités à Bujumbura, témoins des activités criminelles auxquelles se livrent ces prétendus défenseurs des libertés publiques, d’en informer objectivement leurs gouvernements respectifs, et d’intervenir auprès des organisateurs de ces manifestations pour les rappeler à leur responsabilité.
  7. Le Gouvernement invite la population burundaise en général et les habitants de la Capitale Bujumbura en particulier de refuser et de condamner le retour aux atrocités des années antérieures. Le Gouvernement demande à la population de rester sereine et unie et de se préparer pacifiquement aux prochaines élections.

Bujumbura, le 08 mai 2015

Le secrétaire général du Gouvernement et porte parole du Gouvernement

Philippe NZOBONARIBA

 

Burundi: Ijambo rya perezida Petero Nkurunziza yagejeje ku Barundi bose. 7 mai 2015

Barundi, Barundikazi, Ncuti z’Uburundi,

Tubanje gushimira Imana Mushoboravyose yo yama ituja imbere mu bikorwa vyo gutsimbataza amahoro, kunywanisha abarundi no guteza imbere igihugu cacu. Nihabwe icubahiro.

Haraciye imisi hibonekeza mu gihugu cacu ibihe bitoroshe, aho ubugizi bwa nabi bwagiye bwiyongera, na cane cane umugambwe CNDD-FDD umaze gutangaza icese uwuzowuserukira ku gwego rwo hejuru mu matora twimirije; iryo genwa rikaba ari ryo ryabaye intandaro y’imyiyerekano, kuko hari abibaza ko amategeko atakwirikijwe.

Hakurikijwe ingingo ya 228 y’Ibwirizwa Shingiro, Inama Nkenguzamateka yaratatse Sentare ijejwe kwubahiriza Ibwirizwa Shingiro, iyi nayo ikaba ihejeje kwemeza ko ugusubira kwitoza kw’Umukuru w’igihugu ahari uno musi, kandi agatorwa n’Abarundi bose kudahushanye n’Ibwirizwa Shingiro ry’Uburundi ryo ku wa 18 Ntwarante umwaka w’2005.

Barundi, Barundikazi, Ncuti z’Uburundi,

Mu ntwaro ibereye, kugendera ku mategeko, kuja inama n’ingingo, kwubaha intwaro ya demokarasi n’ukwubahiriza agateka ka zina muntu, bitegerezwa kwama bija imbere ya vyose.

Dushimikiye kuri ivyo, turamenyesheje Abarundi n’amakungu ibi bikurikira :

Continuer la lecture de Burundi: Ijambo rya perezida Petero Nkurunziza yagejeje ku Barundi bose. 7 mai 2015

Burundi : Manifestations et lynchage des gens sous les applaudissements du public !

En savoir plus sur :

http://burundi-24.com/burundi/manifestations-et-lynchage-des-gens-sous-les-applaudissements-du-public

Rwanda: Manifeste scientifique du M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes]

En savoir plus sur :

MANIFESTE SCIENTIFIQUE DU M.C.R. [ABASANGIRANGENDO = LES CENTRISTES GITERISTES-KAYIBANDISTES]

CACHET MCR

 

Le mouvement politique M.C.R. [=Abasangirangendo] se réjouit des relations de coopération militaire existant entre la RD-Congo et la Belgique pour le nettoiement des pourritures avancées habyalimanistes nommées « F.D.L.R. ».

http://radiookapi.net/actualite/2015/02/24/nord-kivu-didier-reynders-appelle-la-poursuite-des-operations-contre-les-fdlr/

http://www.rrssjrdc.org/?p=10501

http://afriquenewsinfo.net/2015/03/28/rdc-huit-militaires-belges-pour-renforcer-la-brigade-de-reaction-rapide/