Archives pour la catégorie Histoire du Rwanda à l époque coloniale

Histoire du Rwanda à l eépoque coloniale

Le 01 juillet, date commémorative du recouvrement de l’Indépendance du Rwanda : c’est un recouvrement de l’Indépendance et non une accession à l’Indépendance.

PP2013

Mwalimu Mureme Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais M.C.R. [= Abasangirangendo: Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes]                                                                    

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

A. Introduction

La date du 01 juillet est une date extrêmement importante dans l’Histoire du peuple rwandais. C’est la date commémorative du recouvrement de l’Indépendance du Rwanda. On dit bien recouvrement de l’Indépendance et non une accession à l’Indépendance. Cependant, cette date n’intéresse que les politologues et les politiques rwandais civils et laïcs, non Banyakazu et non Banyegisuti.

Il est tout de suite à bien noter que par Akazu, on entend le Habyalimanisme et par Banyakazu, l’ensemble des Habyalimanistes et de leurs alliés divers dits « Abase b’Abanyakazu ». Par Igisuti, on entend la noblesse tutsie moderne faction Abâkagâra et par Banyegisuti, l’ensemble des nobles Tutsi Bêga Bâkagâra et leurs alliés divers dits « Ibibânda », sachant que tous les Tutsi Bêga ou autres Ibibânda ne sont pas forcément des nobles Tutsis. Le présent article a pour but de savoir le pourquoi de ce fait singulier et d’expliquer ce phénomène politique collectif rwandais. Pour ce faire, il importe d’expliquer la résolution 1746 (XVI) des Nations unies, le recouvrement de l’indépendance, le néocolonialisme belge et de tirer le bilan du colonialisme et du néocolonialisme belge. Pour lors, il sied tout de même de réfléchir un peu sur le protectorat moderne américain.

Continuer la lecture de Le 01 juillet, date commémorative du recouvrement de l’Indépendance du Rwanda : c’est un recouvrement de l’Indépendance et non une accession à l’Indépendance.

Rwanda – Évolution du pouvoir politique : Chronologie AKM c’est-à-dire Chronologie du Modèle AKM « Mgr Alexis Kagame et Mureme ».

En savoir plus sur :

CHRONOLOGIE AKM -Mgr ALEXIS KAGAME ET MUREME- 

Rwanda : Les cinq principaux piliers du Rwanda de Demain ou les cinq plus grands héros nationaux du Rwanda postcolonial

 

 

 

 

 

 

 

 

Rwanda – Burundi : Ingérences pan-hima-tutsistes de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi dans le gouvernement et l’administration de l’État laïc et social burundais.

PP MUREME 26072014

 

Mwalimu MUREME Kubwimana

Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

A. Introduction

En dates du 07 au 09 octobre 2015, s’est tenue, au foyer de charité de Remera-lya-Ruhondo, au Rwanda, une rencontre ordinaire de l’assemblée de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi, en abrégé ACOREB. À l’issue de cette rencontre, l’ACOREB a sorti un communiqué de presse ad hoc qu’il y a lieu de trouver en PDF et sur Internet au lien ci-contre : http://eglisecatholiquerwanda.org/fr/index.php/2-non-categorise/58-acorebrwanda . En bref, les évêques catholiques du Rwanda et du Burundi congratulent le régime politique rwandais du FPR [= Inkotanyi] et se positionnent très négativement sur la vie politique burundaise. Puis, ils formulent des recommandations politiques à l’intention des gestionnaires de l’État burundais et des protestataires.

Sur base de ce fait historique, une question de départ se pose. Quelle analyse politique peut-on faire du communiqué de presse en question ? Pourquoi et comment ? Certes, l’analyse politique du communiqué de presse en question est d’autant plus opportune et importante que des évêques burundais se sont associés avec des évêques rwandais pour discuter politique rwandaise et politique burundaise. De ce fait même, l’intérêt à agir et le droit de le faire, dans l’un ou l’autre sens, des politologues et des politiques rwandais, sont avérés. Pour lors, le présent article est structuré comme suit :

  • Les opinions militantes activées de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi
  • La manipulation de l’association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi
  • L’ACOREB occulte la réalité réelle rwandaise et protège les intérêts pan-hima-tutsistes du Totalitarisme moderne du FPR [= Inkotanyi].
  • La déconfiture de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi
  • l’Église catholique du Rwanda et du Burundi est une épave éventrée et vide de la grande entreprise colonialiste vaticano-belge
  • Conclusion

Continuer la lecture de Rwanda – Burundi : Ingérences pan-hima-tutsistes de l’Église catholique du Rwanda et du Burundi dans le gouvernement et l’administration de l’État laïc et social burundais.

Manuel d’Histoire du Rwanda à l époque coloniale

logo_4

Ce Manuel est la suite du Manuel d’Histoire du Rwanda ancien. Il analyse la part imputable à la Colonisation allemande et à la Colonisation belge dans le Chaos rwandais. Avec cet ouvrage, on a la preuve que la Colonisation a amplifié la Spirale de la violence rwandaise en renforçant la tyrannie de la Noblesse  séculaire  Tutsi  trouvée  sur  place.  Celle-ci  s’explique par  cinq déterminants principaux, à savoir : le Code Tutsi des institutions politiques et militaires, l’organisation foncière rwandaise de droit Tutsi, l’organisation socio-familiale rwandaise, l’Uburetwa et l’institution d’Ubuhake (oubouhakié), etc. L’Ubuhake traditionnel noble Tutsi est de droit une institution Tutsi dans le cadre de laquelle se passaient, sous le régime féodal Tutsi, des contrats asymétriques de servage socio-économique liant un noble Tutsi à un serf Hutu sur la simple promesse de protection et d’une gratification éventuelle par une vache en cas de mérite. Mais en cas de démérite, le contrat sous-entendait le risque d’exécution à coup de lance, ou sinon de dépossession du menu bétail, que le serf Hutu devait mettre sous garantie. Le  contrat court le  jour  de  l’entrevue, mais  toutes  les  corvées obligatoires exécutées par  le  serviteur  Hutu postulant pendant la  longue période de demande de rendez-vous ne sont pas prises en considération. Les droits et les devoirs réciproques, le cahier des charges du serf Hutu ainsi que toutes les autres modalités pratiques étaient déterminés par le noble Tutsi à qui  revenait la  gestion unilatérale du contrat. L’Ubuhake est  à  la  fois une  philosophie d’inégalité des  sous- populations, un lien d’assujettissement et une règle de stratification de la Société rwandaise en castes Tutsi, Hutu et Twa. L’Uburetwa et l’Ubuhake sont les principaux faits historiques classiques expliquant la Domination interne séculaire du Rwanda par la Noblesse Tutsi. Un autre fait est que celle-ci a été exacerbée autant par la Colonisation allemande que par la Colonisation belge.

Continuer la lecture de Manuel d’Histoire du Rwanda à l époque coloniale