Rwanda – Pour mémoire : Mémoires d’André Kameya, -un martyr de la Démocratie pluraliste-, condamnant la présidence monarchique (= cyamiste) patrimoniale du Mwami Rutemayeze I Habyalimana Juvénal.

Kameya André, La logique « cyamiste » bloque le processus pluraliste, Rwanda Rushya spécial, Kigali, septembre 1991, page 10

Quand on est Président de la République pendant 18 ans et de surcroît Chef d’un parti-État pendant 15 ans, ministre de la Défense depuis 26 ans, Chef d’état-major depuis 28 ans, il vous est difficile, voire impossible de vous convertir en Démocrate pluraliste.

Le discours du 30 août 1991 devant les membres du C.N.D. n’en est qu’un témoignage éclatant. La gestion de la transition est toute truffée de contradictions.

  • « Une amnistie semi-générale pour les réfugiés ». De quoi sont-ils amnistiés ?
  • « Le retour intempestif des milliers de réfugiés ne peut se faire sans conditions ! Il faut des infrastructures minimum d’accueil et d’installation et elles n’y sont pas ».
  • Les partis d’opposition sont considérés du piédestal comme des aventuristes sans plus. L’exemple du Zaïre n’a en rien servi de leçon. La présence de l’armée française est peut-être cause d’un tel mépris.
  • Que le Ministre Ruhigira soit nommé « Président de la commission technique des partis » (sui generis), c’est là une promotion en plus ; mais est-ce que les partis accepteront cette inféodation ? Tout laisse prévoir que les partis et le gouvernement en viendront aux mains inutilement mais nécessairement.
  • Déclarer, urbi et orbi, que le gouvernement en place est fort, immuable et représentatif de toutes les tendances politiques, c’est ignorer la terreur que le pouvoir suprême exerce sur l’exécutif ! Pourquoi ne pas nommer un Premier ministre ? Si ce Premier ministre forme son gouvernement, le Ministre de la Défense sera-t-il reconduit ? De même, les états-majors risquent de passer dans d’autres mains.
  • Quant au fait illégal d’être Chef de parti dans la personne du Président de la République, le titulaire s’en accommode allégrement, mais dangereusement.

On risque de verser dans une logique dictatoriste et mwamiste, et adieux la Démocratie pluraliste.

KAMEYA André

Martyr de la Démocratie pluraliste, [= 15 mai 1946 – juin 1994]

 

Considérations générales de l’administration du site web :

  • Voilà le Totalitarisme générateur du Génocide rwandais de 1973 à 1994 [= Totalitarisme-merero y’Itsembatsembana ly’Abanyarwanda]. [= Buliya koko, Juvénal Habyalimana Rutemayeze yali yalibonyemo iki ?].
  • Et voici sans doute le Totalitarisme générateur de la présente tragédie rwandaise suivante. [= Ubungubu, koko, Paul Kagame Rwabujindili yibonyemo iki ? Abakoloniza b’Intagondwa z’Abatutsi bazahora mu minsi mikuru yabo ya « Rwanda Day » kugeza lyali ? Bazahuguza iby’Abanyarwanda kugeza lyali ? ].

Pièce jointe :