Archives pour l'étiquette adresse

France-Rwanda : Document ouvert adressé le 05 octobre 2017 au Chef d’État français, Emmanuel Macron, relativement à la problématique franco-rwandaise, par le MCR [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes]

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir s’adresser à l’Édition SCIPORWA de Rouen : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/category/edition-sciporwa/

 A. Introduction

En date du 18 septembre 2017, à New York aux États-Unis d’Amérique, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, une rencontre peu courante a eu lieu entre le Chef d’État français, Emmanuel Macron, et le Mwami négrier intégriste Hima rwandais Rwabujindili I Kagame Paul. La présidence de la République rwandaise a indiqué, dans un tweet, que les deux hommes ont discuté de « collaboration sur des questions d’intérêt commun, dont la Paix et la Sécurité en Afrique ».

L’idée directrice du présent document est de répondre objectivement à la question centrale de départ qui se pose alors : « Quid des relations bilatérales franco-rwandaises ? ». De là découlent ci-bas plusieurs questions secondaires dérivées qui seront abordées point par point dans le développement.

Pour lors, le présent document s’impose une démarche thématique et dialectique et se structure comme suit :

  • Objet du présent document
  • Contrairement aux ouï-dire, le MCR [= Abasangirangendo : les Centristes Gitériste-Kayibandistes] ne fait pas partie du gouvernement bidon de Thomas Nahimana.
  • Légitimation scientifique du MCR [= Abasangirangendo : les Centristes Gitériste-Kayibandistes]
  • Comportements manifestés par les Intégristes Hima, agissant dans le dos du Chef d’État français.
  • Stratégies argumentatives du Mwami négrier intégriste Hima Rwabujindili I Kagame Paul
  • Observations générales
  • Conclusion

B. Objet du présent document

Continuer la lecture de France-Rwanda : Document ouvert adressé le 05 octobre 2017 au Chef d’État français, Emmanuel Macron, relativement à la problématique franco-rwandaise, par le MCR [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes]

Burundi : L’opposition centriste révolutionnaire rwandaise condamne la tentative de coup d’État de Godefroid Niyombare au Burundi ainsi que ses préliminaires insurrectionnels et adresse publiquement au peuple burundais le témoignage de sa parfaite sympathie. Elle appelle la noblesse tutsi rwandaise à cesser de déstabiliser le Burundi et à se dé totaliser. Elle informe d’avance, pour sa gouverne, Paul Kagame Rwabujindili, qu’il rendra bien des comptes. Des brigands déclenchent le chaos, puis s’emmènent pour l’arrêter et se proclamer sauveur de la patrie.

SOCIOLOGIE POLITIQUE BURUNDAISE

PP MUREME 26072014

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]                                          

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

A. Introduction

Ceci est le regard du mouvement politique rwandais nommé M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes], c’est-à-dire le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais. C’est un regard, mais un regard seulement parmi tant d’autres regards possibles sur l’objet politique burundais. La présente étude technique sur la question burundaise a pour but d’éclairer en particulier les Basangirangendo (= les Centristes Gitéristes-Kayibandistes) et en général, la sphère politique rwandaise et la Communauté internationale sur le jeu et les enjeux des responsables et des auteurs de l’insurrection et de la tentative de coup d’État commises au Burundi depuis le mois d’avril 2015. Elle condamne scientifiquement le totalitarisme moderne et la violence politique des extrémistes nobles Hima-Tutsi sur le plateau africain des grands lacs en général et au Burundi en particulier.

Le présent article se structure en six composantes principales comme suit :

  • Depuis 2005, la Démocratie pluraliste du Burundi est l’un des régimes politiques les plus républicains démocrates d’Afrique.
  • L’Obamanie était une illusion
  • L’immixtion de Paul Kagame Rwabujindili dans les affaires intérieures du Burundi
  • Échec de la tentative de coup d’État du Hutu de service Godefroid Niyombare
  • Recommandation particulière à la France
  • Conclusion

 B. Depuis 2005, la Démocratie pluraliste du Burundi est l’un des régimes politiques les plus républicains démocrates d’Afrique.

Continuer la lecture de Burundi : L’opposition centriste révolutionnaire rwandaise condamne la tentative de coup d’État de Godefroid Niyombare au Burundi ainsi que ses préliminaires insurrectionnels et adresse publiquement au peuple burundais le témoignage de sa parfaite sympathie. Elle appelle la noblesse tutsi rwandaise à cesser de déstabiliser le Burundi et à se dé totaliser. Elle informe d’avance, pour sa gouverne, Paul Kagame Rwabujindili, qu’il rendra bien des comptes. Des brigands déclenchent le chaos, puis s’emmènent pour l’arrêter et se proclamer sauveur de la patrie.