Archives pour l'étiquette banyenduga

L’extermination des politiques, des officiers, des journalistes et des prisonniers de droit commun Banyenduga par Juvénal Habyalimana Rutemayeze et ses comparses [1973- 1990] est un crime de génocide.

PP2013

Mwalimu Mureme Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Centriste Gitériste-Kayibandiste, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)                                                              

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

A. Introduction générale

L’un des méfaits les plus flagrants du régime Akazu fut sans nul doute l’extermination des politiques, des officiers, des journalistes et des prisonniers de droit commun Banyenduga de 1973 à 1990. Juvénal Habyalimana Rutemayeze présentait son coup d’état comme le produit d’une lutte pour la survie face au péril Nduga. En conséquence, les prétendus comploteurs devaient être châtiés d’une manière exemplaire.  Ils furent donc condamnés à mort par une cour martiale présidée par Bonaventure Ntibitura. Mais, pour montrer à la communauté internationale sa fausse magnanimité, Rutemayeze va commuer cette peine à la prison à perpétuité. Il fallait que le monde entier sache que Habyalimana Rutemayeze était un grand homme et qu’il était contre la peine de mort. Et pourtant, à peine l’événement oublié, Habyalimana Rutemayeze et ses gorilles vont égorger tous les prisonniers un à un, à petit feu, dans des conditions horribles qui heurtent la Conscience universelle. Il s’agit assurément d’une soumission intentionnelle du groupe en question à des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle .  

Continuer la lecture de L’extermination des politiques, des officiers, des journalistes et des prisonniers de droit commun Banyenduga par Juvénal Habyalimana Rutemayeze et ses comparses [1973- 1990] est un crime de génocide.