Archives par mot-clé : d’origine rwandaise

Portrait moral de l’animal politique belge Faustin Twagiramungu Rukokos : un néocolonialiste d’origine rwandaise

PP MUREME 26072014

 

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Centriste Gitériste-Kayibandiste, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)                                                                    

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

 A. Introduction

En date du 28 juillet 2013, dans une interview accordée en Kinyarwanda au journal Ikondera, au micro d’Agnès Mukarugomwa, très fort de sa nouvelle alliance avec l’Akazu (= le Habyalimanisme c.-à-d. des génocidaires notoirement connus depuis 1994 qu’il appelait lui-même des NAZIS), après avoir concassé, de 1993 à ce jour-là, l’opposition politique rwandaise non armée, Faustin Twagiramungu Rukokos s’est finalement moqué éperdument du Centrisme rwandais, a sali et descendu trop bas Mgr Alexis Kagame Se-Mateka, en l’occurrence le premier des premiers grands hommes rwandais auxquels le Centrisme rwandais rend hommage, à savoir Mgr Alexis Kagame Se-Mateka, Grégoire Kayibanda Se-Bwigenge, Joseph Gitera Se-Republika, Mutara III Rudahigwa Se-Muco. C’est tout à fait insupportable. C’est un outrage irréparable [= ingwize yishe Ntango !]. Cela pousse le modèle « Mgr Alexis Kagame et Mureme » à réfuter catégoriquement les calomnies de cet animal politique belge d’origine rwandaise qui n’est rien de moins qu’un néocolonialiste, un politicard intrigant, irrationnel, ignare, borné et égoïste. Il est le politicard belge le plus malhonnête et le plus étroit de toute l’Histoire du Rwanda. On convient absolument qu’il est tout à fait légitime de contre-attaquer après un tel affront. Certes, il s’agit d’un vantard, un grand parleur et un escroc politique. On dirait même mieux : « un vagabond politique trop peu intéressé par la société rwandaise ; trop désireux d’argent, de pouvoir et des honneurs ». On défie cette bourrique incorrigible dans la sphère historique, statistique, économique, économétrique, comptable, financière, politique, ésotérique, mystique, sociologique, anthropologique, sociétale rwandaise. Pour organiser une société, le minimum serait de la connaître. Si faire de la politique, c’est décrire, expliquer, analyser, comprendre les phénomènes politiques collectifs puis organiser la société, quelle politique rwandaise peut-il faire, un néocolonialiste belgo-rwandais, un imposteur et un escroc politique de l’acabit de Faustin Twagiramungu Rukokos ? Ceci est donc un droit de réponse.

Continuer la lecture de Portrait moral de l’animal politique belge Faustin Twagiramungu Rukokos : un néocolonialiste d’origine rwandaise