Archives pour l'étiquette habyalimaniste

Rwanda : Dénonciation de la duplicité et du non-fondé de l’opinion politique commune habyalimaniste de Marie-Madeleine Bicamumpaka

PORTRAIT MUREME 2016

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

  1. Introduction

En date du 20 juillet 2016, sur Internet, au forum web DHR « Democracy-Human-Rights », sous le thème « Andreya Sebatware arasubiza abana ba Grégoire Kayibanda ku ibaruwa bamwandikiye (vidéo) », au cours d’un débat d’idées, Ndimbati Jonas répondit à Jean Mugabo en abondant dans le sens de Marie-Madeleine Bicamumpaka. Celle-ci, en effet, a lancé l’affirmation suivante : « Nyakubahwa Grégoire Kayibanda yali yaragoswe n’agaco k’abantu badatomoye, bagiye bamukoresha amakosa akomeye, c’est-à-dire : « Grégoire Kayibanda était tombé entre les mains d’une association de malfaiteurs en bande organisée qui l’induisait constamment en erreurs très graves » ». Sous-entendu : « Il fallait sauver la patrie ! Le coup d’État du 05 juillet 1973 était absolument fondé ».

Le M.C.R. [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] s’insurge contre cette déclaration fallacieuse, -typiquement habyalimaniste-, sans faits établis. C’est archifaux ! Absolument faux ! Le présent article n’a pas l’intention de s’intéresser au débat global évoqué, mais a plutôt uniquement pour but de dénoncer la duplicité et le non-fondé de l’opinion politique commune habyalimaniste de Marie-Madeleine Bicamumpaka. Il s’agit d’une gigantesque manipulation datant du coup d’État du 05 juillet 1973, laquelle manipulation fait état d’un gouffre très profond dans lequel, n’eût été l’intervention héroïque de Juvénal Habyalimana Rutemayeze, une association de malfaiteurs en bande organisée allait précipiter la société rwandaise toute entière. Voilà le mythe du salut de la nation rwandaise par le sauveur de la patrie Juvénal Habyalimana Rutemayeze. Il ne tient absolument pas du tout la route. C’est à démolir complètement. Sauveur de la patrie !!! Oyoyoyoyooo !

Pour ce faire, le présent article s’impose une démarche dialectique, structurelle et analytique, et se structure comme suit :

  • Introduction
  • La duplicité de Marie-Madeleine Bicamumpaka.
  • Dénonciation du non-fondé de l’opinion politique commune habyalimaniste de Marie-Madeleine Bicamumpaka.
  • Considérations générales
  • Conclusion
  1. La duplicité de Marie-Madeleine Bicamumpaka.

Continuer la lecture de Rwanda : Dénonciation de la duplicité et du non-fondé de l’opinion politique commune habyalimaniste de Marie-Madeleine Bicamumpaka

Rwanda : La position du « Parti politique Banyarwanda (P.P.B.) » sur le référendum du 18/12/2015 au Rwanda [= NDLR : On reconnaît qu’effectivement la sphère politique rwandaise est marquée par cinq vrais mouvements politiques de mouvances différentes, -Centriste Gitériste-Kayibandiste, Mwami, Rwâkagâriste, Habyalimaniste et P.P.B.. A l’avenir, la Démocratie pluraliste serait le remède indiqué contre le Totalitarisme moderne et ses corollaires « Violence politique, Brouillage, Verrouillage, Tribalisme, Régionalisme, Autoritarisme, Égotisme politique ou Culte de la personnalité, etc. »].

Avec ce Référendum, la mouvance du FPR d’Abega vient de commettre une grosse faute historique en nommant Kagame Paul comme président à vie:

Continuer la lecture de Rwanda : La position du « Parti politique Banyarwanda (P.P.B.) » sur le référendum du 18/12/2015 au Rwanda [= NDLR : On reconnaît qu’effectivement la sphère politique rwandaise est marquée par cinq vrais mouvements politiques de mouvances différentes, -Centriste Gitériste-Kayibandiste, Mwami, Rwâkagâriste, Habyalimaniste et P.P.B.. A l’avenir, la Démocratie pluraliste serait le remède indiqué contre le Totalitarisme moderne et ses corollaires « Violence politique, Brouillage, Verrouillage, Tribalisme, Régionalisme, Autoritarisme, Égotisme politique ou Culte de la personnalité, etc. »].

Emmanuel Neretse : Démenti catégorique du pamphlet diffamatoire d’Emmanuel Neretse intitulé : « Bonaventure Mureme Kubwimana : historien ou affabulateur ? ». Le major BEM Habyalimaniste Emmanuel Neretse est un diffamateur et un désinformateur qualifié. Bonaventure Mureme Kubwimana est un statisticien-historien-économiste et politologue rwandais et non un affabulateur. (2ème partie).

Par Espérance MUREME KAMPARAGE, Secrétaire-dactylographe du chercheur-écrivain MUREME

 

Mr & Mme MUREME KUBWIMANA

 

A. Remarque générale

Toute reproduction et représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages ou des photos publiées dans nos ouvrages ou sur notre site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/ sans notre autorisation, est illicite et constitue une contrefaçon [= ubujura].

B. Introduction :

En date du 06 août 2014, Mwalimu Mureme Kubwimana a publié l’article suivant : « L’extermination des politiques, des officiers, des journalistes et des prisonniers de droit commun Banyenduga par Juvénal Habyalimana Rutemayeze et ses comparses [1973- 1990] est un crime de génocide ».

Continuer la lecture de Emmanuel Neretse : Démenti catégorique du pamphlet diffamatoire d’Emmanuel Neretse intitulé : « Bonaventure Mureme Kubwimana : historien ou affabulateur ? ». Le major BEM Habyalimaniste Emmanuel Neretse est un diffamateur et un désinformateur qualifié. Bonaventure Mureme Kubwimana est un statisticien-historien-économiste et politologue rwandais et non un affabulateur. (2ème partie).

Le procès de Protais Zigiranyirazo, au TPIR d’Arusha, est un échec cuisant pour la communauté internationale : ce génocidaire Habyalimaniste est l’un des grands planificateurs Kiga du génocide des Hutu centristes et des Tutsi. Il doit être ré-arrêté, menotté, coffré et rejugé.

PP MUREME 26072014

Mwalimu MUREME Kubwimana,                                                                                                          Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais,                                                                 Centriste Gitériste-Kayibandiste,                                                                                                      Promoteur scientifique et coordonnateur général du                                                                   Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo)]                             

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

Par suite du génocide des Hutu centristes et des Tutsi, il a été créé en 1994 par le Conseil de Sécurité, par la résolution N° 955 (1994), dans le cadre du chapitre VII de la Charte des Nations Unies relatif à « l’action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix et d’acte d’agression », le Tribunal International pour le Rwanda. Celui-ci est une institution des Nations unies compétente pour connaître des crimes de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre perpétrés en 1994 au Rwanda ou dans des pays voisins. Il fermera ses portes le 31 décembre 2014, dans trois jours. Vingt ans après la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies, à l’origine de la création du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), ses acteurs se sont réunis jeudi le 6 novembre 2014 à Arusha pour évoquer l’héritage et dresser le bilan.

Continuer la lecture de Le procès de Protais Zigiranyirazo, au TPIR d’Arusha, est un échec cuisant pour la communauté internationale : ce génocidaire Habyalimaniste est l’un des grands planificateurs Kiga du génocide des Hutu centristes et des Tutsi. Il doit être ré-arrêté, menotté, coffré et rejugé.