Archives par mot-clé : manipulation

France – Burundi : le Parti Socialiste français dénonce les conditions de la réélection du président du Burundi [= Voici un exemple d’une déclaration farfelue sans faits établis. Il ne suffit pas de dire des ouï-dire. Il faut observer soi-même, prouver et vérifier. Ceci, c’est de la manipulation et du mobbing politique. C’est même une observation naïve et bien hasardeuse de la société burundaise. C’est aberrant].

En savoir plus sur :

http://www.parti-socialiste.fr/communiques/burundi-le-parti-socialiste-denonce-les-conditions-de-la-reelection-du-president

Dénonciation de la manipulation politique du chercheur noble tutsiste Jean-Pierre Chrétien : un renégat

PP MUREME 26072014

Mwalimu MUREME Kubwimana,                                                                                                         Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais,                                                         Représentant du modèle « Mgr Alexis Kagame et Mureme »                                                                  

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7  

 A. Remarque générale

Toute reproduction et représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages ou des photos publiées dans nos ouvrages ou sur notre site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/ sans notre autorisation, est illicite et constitue une contrefaçon [= ubujura].

 B. Introduction

Là où la noblesse tutsie est au pouvoir, là est Jean-Pierre Chrétien. Hier, c’était au Burundi. Aujourd’hui, c’est au Rwanda. Voilà le manipulateur politique noble tutsiste Jean-Pierre Chrétien. Le jeu et les enjeux de Jean-Pierre Chrétien sautent aux yeux. Il en a le droit. Mais ce dont il n’a pas le droit, c’est de travestir et de gangréner l’Histoire du Rwanda car il est très incompétent en Sciences historiques rwandaises. Au fait, il s’agit d’un colérique aventurier étroit, spécialement attiré dans la sphère historique rwandaise par l’accession au pouvoir de la noblesse tutsie moderne faction Abâkagâra. Ses forfanteries sont inadmissibles. Voulant prouver qu’il est enfin le premier Européen à comprendre ce que veut dire Hutu et Tutsi au Rwanda et au Burundi, Jean-Pierre Chrétien se livre à une jonglerie biscornue destinée simplement à prouver que tout cela n’est qu’invention coloniale et missionnaire belge. Le présent article tient à dénoncer sans ambages la manipulation politique de cet universitaire français. Il importe donc de s’insurger contre les intrigues de cet apprenti sorcier.

Continuer la lecture de Dénonciation de la manipulation politique du chercheur noble tutsiste Jean-Pierre Chrétien : un renégat

Kalinga yali nk’ibendera ly’U-Rwanda rwa kera (= Ingabe). Urubanza rwayo rwaraciwe (25.09.1961), rurangizwa, ifashwe na Théoneste Lizinde muli 1979 : Kurugarura muli politike y’U-Rwanda rw’ubu ni manipulation y’abakolonize b’Ababiligi Jan Vansina, Marcel D’Hertefelt, Louis Jaspers, n’abandi, kimwe n’ibikoresho byabo by’Abanyakazu (= des Habyalimanistes).

PP MUREME 26072014

Mwalimu MUREME Kubwimana,                                                                                                    Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais,                                                               Centriste Gitériste-Kayibandiste,                                                                                                      Promoteur scientifique et coordonnateur général du                                                                     Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)                                                                    

Pour commander ses livres : utiliser le formulaire de contact du site web http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/

 A. Icyitonderwa cy’ibanze

  1. Bizaba ali ubujura gukoporora no komeka ku zindi mbuga cyangwa mu bindi bigâmba bitali http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/ kimwe no guhindura mu zindi ndimi iyi nyandiko ku bulyo ubwo ali bwo bwose, udafite uruhushya rwanditse, rutangwa n’umwanditsi.
  2. Modeli « Mgr Alegisi Kagame na Mureme » iramenyesha Abanyarwanda n’abanyamahanga ko, kubwayo, imyandikire y’Ikinyarwanda ikwiye ali iyali yemewe na Académie Rwandaise de Culture (= A.R.C.) yali irangajwe imbere na Grégoire Kayibanda Se-Bwigenge, Mgr Alexis Kagame Se-Mateka, Joseph Gitera Se-Republika, Gaspard Harelimana, n’abandi, kandi yali imenyerewe kugeza ku Itemayeze (= Kudeta) lyo kuwa gatanu nyakanga 1973. Imyandikire y’Ikinyarwanda ya MRND-Nsekalije-Coupez (= Akazu) kimwe n’iya FPR-Inkotanyi (= Igiti) y’ubu, ifatwa nk’amanyembwa adashobora kwitabwaho na limwe. Ikinyarwanda si Igikiga, Ikinyankole cyangwa Ikigande : si Ikinyakazu cyangwa Ikinyegiti. Kandi, niba ali ukurata ubutegetsi, nabyo ntacyo bivuze kuko n’abandi bazabujyaho kandi bazabusimburwaho n’abandi. Birazwi ko iyo umusilikare ageze ku Butegetsi ku ngufu yibwira ko ntawundi uzongera kubujyaho. Ubu se Yuvenali Habyalimana Rutemayeze, Aloyizi Nsekalije Macinya, bali he? Ubu se bavuze iki ? Apuuu!!! Nyamara, rwose, Imyandikire imenyerewe [= orthographe d’usage] kandi ikoreshwa n’abanditsi bakomeye cyane b’ibitabo by’ingirakamaro mu gihugu, -nka Mgr Alexis Kagame Se-Mateka, Mgr Aloys Bigirumwami, Jean Chrysostome Kananura, n’abandi-, niyo ihama. Izo ntiti z’urwanamiza zilitwaralikwa cyane, zikaratwa, zigatangwaho ingero, zigafatwa nka modeli igomba kujya mbere. Urulimi si Mécanique. Urugero: Imyandikire y’igifaransa (Molière), y’icyongereza (Shakespeare),.. Naho ubundi, ibyo Akazu n’Igiti balimo ni ukuvuruguta ay’ubusa ! Inkorabusa ibagara ibijumba ! Ikindi gihe Ikinyarwanda kizitwa urulimi rwa Mgr Kagame Se-Mateka. Ntikizitwa urulimi rwa Habyalimana Rutemayeze, rwa Nsekalije Macinya, rwa Kagame Rwabujindili, rwa Joseph Habineza, rwa Rwivanga Léon-Paul Classe, rwa Rwivanga André Coupez cyangwa rwa Rwivanga uyu n’uyu. Icyangombwa si inyuguti. Icyangombwa ni umutima w’urulimi [= le Génie]. Umuntu ntazi no kuvuga ijambo mu Kinyarwanda mu ruhame, none ngo arashaka kwigisha Abanyarwanda kwandika no gusoma ! Ahaaa !

B. Intangiliro

Iyi nyandiko ni iyo kwigisha inyangamugayo, -kugirango zitabeshywa-, no kujijura abakolonize b’Ababiligi Jan Vansina, Marcel D’Hertefelt, Louis Jaspers, n’abandi, kimwe n’ibikoresho byabo by’Abanyakazu bilirwa bavuga ibinyoma bitagira Shinge na Rugero kuli « Kalinga » kuli Site web y’Abahabyalimanistes (= Abanyakazu) yitwa http://ikazeiwacu.fr/ . Kalinga ntiyali umuntu. Ntiyali ikigirwamana kandi ntiyali Shitani. Ntiyali fours crématoires  za Adolf Hitler i Burayi, Inquisition ya papa Grégoire IX muli Kiliziya gatulika, caoutchouc za Léopold II mu Bubiligi cyangwa « Nkundabashiru » yo mu Bushiru.

Continuer la lecture de Kalinga yali nk’ibendera ly’U-Rwanda rwa kera (= Ingabe). Urubanza rwayo rwaraciwe (25.09.1961), rurangizwa, ifashwe na Théoneste Lizinde muli 1979 : Kurugarura muli politike y’U-Rwanda rw’ubu ni manipulation y’abakolonize b’Ababiligi Jan Vansina, Marcel D’Hertefelt, Louis Jaspers, n’abandi, kimwe n’ibikoresho byabo by’Abanyakazu (= des Habyalimanistes).

Une gigantesque manipulation du modèle Akazu libellée : « Le parcours des camarades du 05 juillet 1973 dans la nuit du 04 au 05 juillet 1973 »

PP2013

Mwalimu MUREME Kubwimana,                                                                                                      Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais,                                                               Centriste Gitériste-Kayibandiste,                                                                                                  Représentant du modèle « Mgr Alexis Kagame et Mureme »

On lit au site http://jkanya.free.fr/ la version N° 1 et au site http://www.editions-sources-du-nil.com/article-rwanda-le-parcours-des-camarades-du-5-juillet-dans-la-nuit-du-4-au-5-juillet-1973-122539793.html la version N° 2 d’un même article, intitulé « Le parcours des « camarades du 5 juillet » dans la nuit du 4 au 5 juillet 1973 » et écrit à la même date du 13 février 2014 par le même auteur, en l’occurrence Eugène Shimamungu. Outre la contradiction manifeste qu’il y a entre les deux versions, concernant le camarade Épimaque Ruhashya, -première preuve de mensonges-, tout l’article dont il s’agit est fondamentalement faux. Le but de cet article est d’avancer ce qui suit : « La responsabilité du coup d’état du 5 juillet 1973 ne peut être mise sur le dos, ni d’Alexis Kanyarengwe, ni d’Aloys Nsekalije, ni de Théoneste Lizinde, ni de quiconque d’autre, mais à son maître d’œuvre Juvénal Habyalimana : il l’a décidé et contrôlé l’opération de bout en bout, sans effusion de sang, en tout cas cette nuit-là. Rendons donc à César ce qui est à César ».

L’idée directrice de l’auteur est de mythifier Juvénal Habyalimana Rutemayeze. C’est un enjolivement du portrait. Tout se fait sous le nom de Habyalimana. C’est lui seul qui agit, tandis que les officiers supérieurs qui y ont joué un rôle déterminant ne sont même pas mentionnés. Habyalimana est le seul acteur. C’est un Hercule. Ses faits et gestes sont excessivement agrandis et trop embellis. Ce que le docteur en langage littéraire, Eugène Shimamungu, est entrain de nous faire là est une littérature qu’on appelle la littérature du merveilleux. Ce sont des mensonges. Il n’y a ni sincérité, ni exactitude. Tous les hauts faits sont attribués à Juvénal Habyalimana Rutemayeze et, sous entendu, tous les crimes sont attribués à Lizinde. C’est absolument faux. Juvénal Habyalimana Rutemayeze n’était pas seul dans « les prétendus hauts faits » et il n’était pas absent dans les crimes. Il ne faut donc pas prendre à la lettre ces racontars du modèle Akazu.

Le présent article a pour but de rétablir la vérité. On ne peut pas laisser continuer à traîner à gauche et à droite des contrevérités insoutenables. On se doit d’éclairer le public et de dissiper ce brouillard épais expréssément créé pour désinformer et manipuler.  

Continuer la lecture de Une gigantesque manipulation du modèle Akazu libellée : « Le parcours des camarades du 05 juillet 1973 dans la nuit du 04 au 05 juillet 1973 »