Archives pour l'étiquette revolutionnaire

Procès-verbal du deuxième congrès ordinaire du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [M.C.R. (= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)], en abrégé M.C.R. [= Abasangirangendo]

Le quatorzième jour du mois de mars de l’an deux mille quinze, les membres fondateurs du M.C.R. [= Abasangirangendo], des Hutu et des Tutsi, originaires de toutes les régions du Rwanda (Kigali, Gitarama, Butare, Gikongoro, Cyangugu, Kibuye, Gisenyi, Ruhengeli, Byumba et Kibungo) se sont réunis à Paris au deuxième congrès ordinaire du M.C.R. [= Abasangirangendo] sous la présidence de Mwalimu MUREME Kubwimana, promoteur scientifique et coordonnateur général du M.C.R. [= Abasangirangendo], de 12 h 00 à 16 h 00. Ils ont étudié les points ci-après inscrits à l’ordre du jour :   

  • Mise sur pied des commissions générales du M.C.R. [= Abasangirangendo].
  • Les considérations générales
  • L’actualité politique rwandaise
  • Des résolutions principales

Continuer la lecture de Procès-verbal du deuxième congrès ordinaire du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [M.C.R. (= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)], en abrégé M.C.R. [= Abasangirangendo]

Mureme Kubwimana, Bonaventure, Manuel d’études du Développement du Rwanda : le Projet de société centriste révolutionnaire rwandais, l’Harmattan, Paris, mai 2014, 310 pages

Ce Manuel d’études du développement du Rwanda (= Impângâza-mihigo) fait suite aux manuels d’Histoire du Rwanda (= Amateka) et au Manuel de Sociologie politique rwandaise approfondie (= Intekerezo) déjà parus en six ouvrages. Celui-ci présente le 5e projet de société rwandaise. Ce projet perfectionne le Gitérisme- Kayibandisme (1959-1973), qui avait lui-même perfectionné le projet Semugeshi et Lyangombe (1559-1959), dûment actualisé par Mutara III Rudahigwa, ayant perfectionné le projet Gihanga et Rubunga (1091-1559), ayant perfectionné le projet le plus ancien qu’on connaisse, en l’occurrence celui des Cwezi Basinga Barenge (datant de la Haute Antiquité, bien avant Jésus-Christ). C’est une théorie du développement. C’est un courant idéologique devant fermenter une société rwandaise traumatisée, désarticulée, déstructurée, dominée et totalement épuisée par le Totalitarisme moderne « Akazu » et « Igiti » datant du 5 juillet 1973. C’est donc une légitimation scientifique de la 2e révolution rwandaise. C’est un projet sociétal visant le curetage, la réarticulation, la restructuration, la reconstruction, la transformation profonde de la société rwandaise, le Développement du Rwanda, et partant, l’amélioration des conditions de vie, le Bien-être général du peuple rwandais. Depuis l’assassinat de Grégoire Kayibanda et de son épouse, et l’extermination des politiques et des officiers Banyenduga, il n’y a plus de projet de société au Rwanda. L’Akazu et l’Igiti sont des illégitimités notoires, des non-projets, des non-sociétés et des contre-sociétés. Il n’y a plus de République au Rwanda. Le Rwanda est devenu une propriété privée du tyran militaire sanguinaire : Rutemayeze ou Rwabujindili. C’est de l’autocolonisation « Akazu » ou « Igiti ». Toutefois, qu’on le veuille ou non, le Rwanda est un état-nation unitaire millénaire ayant une épaisseur historique et culturelle extrêmement vaste. Il doit absolument le rester.

MUREME Kubwimana, Bonaventure, professeur titulaire, est un statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Centriste Gitériste-Kayibandiste, né à Gisagara (Butare). Il a déjà publié, aux éditions l’Harmattan, le Manuel d’Histoire du Rwanda ancien, le Manuel d’Histoire du Rwanda à l’époque coloniale, le Manuel d’Histoire politique et sociale du Rwanda contemporain (Tome 1 et Tome 2) et le Manuel de Sociologie politique rwandaise approfondie (Tome 1 et Tome 2).

TABLE DES MATIÈRES

CHAPITRE I

Introduction générale

CHAPITRE II

Présentation du modèle « Mgr Alexis Kagame et Mureme »

CHAPITRE III

Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais ou étude et promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme

CHAPITRE IV

Mensonges, mystification et convictions racistes du colonisateur belge

CHAPITRE V

La responsabilité du néo-colonialiste belge dans « le torpillage et la démolition du Gitérisme-Kayibandisme » et le Mal-développement rwandais

CHAPITRE VI

Preuves économétriques à l’appui, depuis le 05 juillet 1973, on a au Rwanda une croissance économique sans développement économique : cette croissance économique rwandaise, -qui n’est pas une croissance économique moderne-, n’a profité qu’à l’Akazu, au néo-colonialiste belge et à l’Igiti

CHAPITRE VII

La société rwandaise est une société totalement épuisée par le totalitarisme moderne « Akazu » et « Igiti » : Le Habyalimanisme (= l’Akazu) et le Rwâkagârisme (= l’Igiti) ne sont pas des projets de société : ce sont des non-sociétés, des contre-sociétés et de l’auto-colonisation 

CHAPITRE VIII

La modernisation de l’institution d’Ubuhake par le régime Igiti

CHAPITRE IX

La défectuosité des ressorts et du moteur de la société rwandaise : sans transformation profonde de la société rwandaise, même l’espoir du développement économique, social et culturel du Rwanda est tout à fait chimérique

CHAPITRE X

Les technologies d’arrêt de la spirale de la violence rwandaise, soit la spirale R&N (= Rucâbagome)

CHAPITRE XI

Pour un développement spontané, cumulatif, unitaire et harmonisé (DSCUH) (= Itunga n’Itunganirwa ly’U-Rwanda 

CHAPITRE XII

Conclusion générale : Pour un code sociétal rwandais (= Igitereko cy’U-Rwanda)

CHAPITRE XIII

Références bibliographiques

 

 

 

 

 

 

Irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais)

CACHET MCR

Kuwa cumi na gatanu werurwe 2014, kuva saa saba kugeza saa kumi n’imwe, i Paris mu Bufaransa, habereye umuhango w’irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais). Dore ibyiciro by’ingenzi byaranze uwo muhango.

Continuer la lecture de Irema ly’intekerezo (= courant idéologique) M.C.R. (= Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais)

Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) ou étude et promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme (= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda) [Livret de membre]

MANIFESTE SCIENTIFIQUE DU M.C.R. [ABASANGIRANGENDO = LES CENTRISTES GITERISTES-KAYIBANDISTES]

Sur base de la Théorie de la spirale de la violence rwandaise dite la spirale R&N (Mureme, 2013) ;

Considérant le traumatisme de la société rwandaise et le Mal-développement rwandais ;

Étant donné que, preuves économétrique à l’appui, depuis le 05 juillet 1973, on a, au Rwanda, une croissance économique (= iyongera-bukûngu) sans développement économique (= itunga n’itunganirwa) et que cette croissance économique rwandaise, qui n’est pas une croissance économique moderne, n’a profité qu’à l’Akazu, à l’Igiti et consorts (= Abanyarugomo) ;

Vu que la société rwandaise est une société totalement épuisée par le totalitarisme moderne « Akazu » et « Igiti » et que le Habyalimanisme (= l’Akazu) et le Rwâkagârisme (= l’Igiti) ne sont pas des projets de société, mais plutôt des non-sociétés, des contre-sociétés et de l’auto-colonisation ;

Eu égard à la modernisation de l’institution d’Ubukonde par le régime Akazu (= la petite maison du Bushiru et ses alliés Abase divers) et de l’institution d’Ubuhake par le régime Igiti (= la noblesse tutsie moderne faction Abâkagâra) ;

Compte tenu de la défectuosité des ressorts et du moteur de la société rwandaise ;

Il ressort de tout cela que sans transformation profonde de la société rwandaise, même l’espoir du développement économique, social et culturel du Rwanda est tout à fait chimérique. Pour lors, il est absolument nécessaire de bâtir un grand projet de société rwandaise, en l’occurrence le 5ème projet de société rwandaise depuis les origines du Rwanda. Par projet de société rwandaise, on entend un projet généré par un courant idéologique susceptible de renforcer l’âme du peuple rwandais, de réanimer le peuple rwandais, de le redresser et de le rendre plus fort que jamais. Or, il se révèle, enfin, que ce projet de société rwandaise ne peut être que le Centrisme révolutionnaire rwandais ou le point culminant de l’étude et de la promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme. Le Centrisme révolutionnaire rwandais ou le Centrisme Gitériste-Kayibandiste signifie ce courant idéologique c’est-à-dire le « Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= MCR)»

Continuer la lecture de Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) ou étude et promotion scientifique du Gitérisme-Kayibandisme (= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda) [Livret de membre]

Procès-verbal de création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda]

Le quinzième jour du mois de mars deux mille quatorze, les membres fondateurs du M.C.R., des Hutus et des Tutsis, originaires de toutes les régions du Rwanda (Kigali, Gitarama, Butare, Cyangugu, Kibuye, Gisenyi, Ruhengeli, Byumba et Kibungo), réunis en réunion initiale du M.C.R. (= Intekerezo MCR),

  • ·         Sous la présidence du Mwalimu MUREME Kubwimana, promoteur scientifique et coordonateur général du M.C.R.,
  • ·         En présence de quelques sympathisants, de quelques observateurs étrangers et des curieux (= abavumbyi),

De 13 heures à 17 heures, ont procédé à la création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais, en abrégé le M.C.R. et à l’adoption du Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda].

Continuer la lecture de Procès-verbal de création du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda]

Manifeste scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.) [= Urukâzîra-murage wa Gitera na Kayibanda]

Le document ad hoc paraîtra prochainement, publié par le conseil des membres fondateurs du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)

Mwalimu Mureme Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Centriste Gitériste-Kayibandiste, Promoteur scientifique du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (= M.C.R.)

NOTA BENE :

Le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais (MCR) n’est pas un parti politique [= Ishyaka]. C’est un courant idéologique [= Intekerezo] qui se devra d’être représenté par un parti politique (le MCR-Rwanda) à l’avènement de la Démocratie pluraliste au Rwanda, lequel parti politique aura bien sûr pour mission de présenter, -à toutes fins utiles-, au peuple rwandais, le projet de société centriste révolutionnaire rwandais [= Umushinga wa sosiyete wa MCR-Rwanda]. Ce qu’il y a au Rwanda depuis le 05 juillet 1973, c’est du Totalitarisme moderne et, au fait, soit un parti-état, soit du pseudo-pluralisme. Contrairement au MDR et à l’APROSOMA, le MRND et le FPR ne sont pas des mouvements politiques. Ce sont des systèmes politiques totalitaires. [= Barababeshye. MRND ntiyali Muvoma: yali Systemu ya kibisha yinjizwagamo ku ngufu buli Munyarwanda. N’ubu barababeshya. FPR si ishyaka cyangwa umulyango: ni systemu ya kibisha irahiza Umunyarwanda indahiro gito]. Aussi faudrait-il de véritables mouvements politiques.

Par ailleurs, le MCR est organisé et fonctionne comme une entreprise politique ayant à sa tête le conseil des membres fondateurs, dirigée par le promoteur scientifique-coordonnateur général et animée par le potentiel militant officiellement recruté par celui-ci.