Archives par mot-clé : rwandais

France : Dévoilement des intentions criminelles dirigées contre Mwalimu MUREME Kubwimana par un groupe de Rwandais Intore Paul-Kagamistes

Le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais MCR [= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] informe le Public qu’un groupe de comploteurs Rwandais Intore Paul-Kagamistes est entrain d’être poursuivi en France pour complot, harcèlement de groupe, à caractère politique, et menaces de mort contre Mwalimu MUREME Kubwimana.

Par ailleurs, les intentions criminelles dirigées contre Mwalimu MUREME Kubwimana par l’Ambassade du Rwanda en France et par l’Ambassade du Rwanda en Belgique ont été dévoilées et exposées.

L’affaire est en bonnes mains !

Fait à Rouen, le 08 avril 2018

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/category/edition-sciporwa/

Rwanda : Candidature chimérique du padri défroqué Thomas Nahimana, un politicard Français d’origine rwandaise, candidat chef d’État rwandais aux élections présidentielles d’août 2017

PORTRAIT MUREME 2016

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir utiliser le formulaire de contact du site web : http://sciencespolitiquesrwandaises.fr/contact-2/    

A. Introduction

Lors de son congrès extraordinaire tenu à Paris en France du 07 au 09 février 2014, le parti Ishema, fondé en France le 28 janvier 2013 par l’abbé Thomas Nahimana, a décidé de participer aux élections présidentielles d’août 2017. Le candidat président devant porter le flambeau du parti auxdites élections a été désigné en la personne de l’abbé Thomas Nahimana. La date d’arrivée au Rwanda du parti Ishema fut fixée au 28 janvier 2016. À ce propos, il est à préciser tout de même que l’attachement de Thomas Nahimana à la date du 28 janvier dénote sa tendance Habyalimaniste-Mbonyumutwiste.

Le présent article a pour but de prouver que tout cela était pure comédie et que la candidature du padri défroqué Thomas Nahimana, un politicard Français d’origine rwandaise, candidat chef d’État rwandais aux élections présidentielles d’août 2017, est tout à fait chimérique. Il s’agit d’une gigantesque manipulation. Cependant, quoique chimérique, cette candidature intéresse la Science politique rwandaise au plus haut degré. Il est, en effet, permis à tout acteur politique engagé de traiter toute candidature de candidat au pouvoir politique. Il importe donc d’en analyser les tenants et les aboutissants et surtout de l’éventer. La principale question de départ qui se pose est celle-ci : « Qu’est-ce que c’est que ça ? ». Puis, plusieurs questions secondaires dérivées en découlent. À quelle espèce politique appartient le candidat chimérique Thomas Nahimana ? Quels sont les enjeux de cette comédie grotesque ? Quelle prédiction peut-on faire sur l’issue de cette agitation politique stérile ? À qui profite-t-elle ?

En un mot, le présent article a pour but d’éclairer le peuple rwandais et la Communauté internationale sur le jeu et la malfaisance du candidat chimérique Thomas Nahimana. Pour lors, le présent article s’impose une démarche thématique, chronologique et dialectique. Il se structure comme suit :

  • Introduction
  • Étude des évènements
  • Espèces politiques peuplant la sphère politique d’un pays
  • Le candidat chimérique Thomas Nahimana : de quel politicard s’agit-il au juste ?
  • Explication de l’aspect caméléonesque du candidat chimérique Thomas Nahimana
  • Candidature chimérique du padri défroqué Thomas Nahimana
  • Prédiction sur l’issue de l’agitation stérile du candidat chimérique Thomas Nahimana
  • Conclusion

 B. Étude des évènements

  1. Les faits

Continuer la lecture de Rwanda : Candidature chimérique du padri défroqué Thomas Nahimana, un politicard Français d’origine rwandaise, candidat chef d’État rwandais aux élections présidentielles d’août 2017

Rwanda: Le régime Akazu dans le chaos rwandais, -article écrit par le colonel BEM Balthazar Ndengeyinka

 NDENGEYINKA

Colonel BEM Balthazar NDENGEYINKA

Le régime Akazu s’est installé au pouvoir dans un climat tendu de divisions. Il a pratiqué des divisions entre les Rwandais, desquelles il a profité pour renforcer son emprise sur le peuple rwandais. Même la guerre ne lui a pas fait pressentir le danger de son totalitarisme moderne. Jamais on ne l’a vu se remettre en cause, ni douter de sa capacité de conserver le pouvoir. Le pouvoir était devenu un droit inaliénable pour les dignitaires. Le garder, à tout prix, a été la seule vision pour les dignitaires du régime.

Continuer la lecture de Rwanda: Le régime Akazu dans le chaos rwandais, -article écrit par le colonel BEM Balthazar Ndengeyinka

Le chef des services des renseignements rwandais arrêté à Londres à la demande de l’Espagne

En savoir plus sur :

http://www.liberation.fr/monde/2015/06/23/rwanda-le-chef-des-services-de-renseignement-arrete-a-londres_1335180

La faute de Domitien Ndayizeye en juin 2005 est sans excuse. À l’instar du Rwanda et réciproquement, le Burundi a aussi l’obligation morale et légale d’accueillir les Rwandais qui craignent pour leur vie et d’examiner leurs demandes d’asile.

De tout temps, le Rwanda a l’obligation morale et légale d’accueillir les Burundais qui craignent pour leur vie et d’examiner leurs demandes d’asile. Ce qui a été fait par le Rwanda en date du 24 avril 2015 est tout à fait conforme à la Convention de Genève du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés: http://www.igihe.com/amakuru/u-rwanda/article/u-rwanda-rwahaye-icyemezo-cy

Par contre, il est à faire remarquer et à souligner qu’en juin 2005, Domitien Ndayizeye, Alphonse-Marie Kadege, Jean Marie Ngendahayo, -en violation de la loi et pour des questions purement politiques-, ont rapatrié de force les Rwandais et déclaré que les Rwandais qui souhaitent fuir leur pays ne sont pas les bienvenus au Burundi. C’est inéquitable, impardonnable et inoubliable d’autant plus que le même Domitien Ndayizeye en personne, le même paquet de graisse, est un ancien réfugié Burundais au Rwanda !

Continuer la lecture de La faute de Domitien Ndayizeye en juin 2005 est sans excuse. À l’instar du Rwanda et réciproquement, le Burundi a aussi l’obligation morale et légale d’accueillir les Rwandais qui craignent pour leur vie et d’examiner leurs demandes d’asile.

Le mouvement politique M.C.R. [=Abasangirangendo] se réjouit des relations de coopération militaire existant entre la RD-Congo et la Belgique pour le nettoiement des pourritures avancées habyalimanistes nommées « F.D.L.R. ».

http://radiookapi.net/actualite/2015/02/24/nord-kivu-didier-reynders-appelle-la-poursuite-des-operations-contre-les-fdlr/

http://www.rrssjrdc.org/?p=10501

http://afriquenewsinfo.net/2015/03/28/rdc-huit-militaires-belges-pour-renforcer-la-brigade-de-reaction-rapide/

Procès-verbal du deuxième congrès ordinaire du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [M.C.R. (= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)], en abrégé M.C.R. [= Abasangirangendo]

Le quatorzième jour du mois de mars de l’an deux mille quinze, les membres fondateurs du M.C.R. [= Abasangirangendo], des Hutu et des Tutsi, originaires de toutes les régions du Rwanda (Kigali, Gitarama, Butare, Gikongoro, Cyangugu, Kibuye, Gisenyi, Ruhengeli, Byumba et Kibungo) se sont réunis à Paris au deuxième congrès ordinaire du M.C.R. [= Abasangirangendo] sous la présidence de Mwalimu MUREME Kubwimana, promoteur scientifique et coordonnateur général du M.C.R. [= Abasangirangendo], de 12 h 00 à 16 h 00. Ils ont étudié les points ci-après inscrits à l’ordre du jour :   

  • Mise sur pied des commissions générales du M.C.R. [= Abasangirangendo].
  • Les considérations générales
  • L’actualité politique rwandaise
  • Des résolutions principales

Continuer la lecture de Procès-verbal du deuxième congrès ordinaire du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [M.C.R. (= Abasangirangendo : Les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)], en abrégé M.C.R. [= Abasangirangendo]