Archives par mot-clé : usage majestueux

Terminologie spéciale « Kinyarwanda » à usage majestueux

A. Introduction

Le présent article a pour but de passer en revue la terminologie spéciale « Kinyarwanda » à usage majestueux, en particulier au Rwanda ancien. Il s’agit ici de vocables pittoresques exclusivement réservés à la pratique du respect suprême qu’on doit au chef de l’état. Ce n’est pas la personne du chef de l’état qu’on respecte tant. Non. Normalement, le chef de l’état (= Umwami cyangwa Umukuru w’Igihugu) est le symbolisant de l’état-nation unitaire millénaire rwandais. C’est donc ce symbolisant qu’on se doit de tant respecter. En contrepartie, pour mériter tout cela, il est demandé au chef de l’état, ipso facto, de se décentrer, de ne pas être centré sur lui-même, de sortir de lui-même et d’être pleinement dans la société rwandaise. Il lui est demandé de s’engager à mort pour le développement de son pays. Il doit agir partout et en tout lieu par rapport aux intérêts suprêmes de la société rwandaise et non par rapport à ses intérêts personnels égoïstes. Pour sa part, la société rwandaise va prendre tous ses besoins fondamentaux matériels, économiques, financiers et autres en charge. Elle lui donne des avantages et des privilèges, de sorte qu’à aucun moment, il n’ait pas de problème de déplacement [= nicyo cyatumaga Umwami bamuremera. Ntiyarambagira mu Rwanda rwose n’amaguru ngo azabivemo. Buli musozi yageragaho baramuremeraga bakazakuranwa n’ab’ahandi], de logement, de nourriture, de frais d’éducation de ses enfants, d’habillement, de loisirs, etc. Bref, c’est un pacte social entre le chef de l’état et la société rwandaise. C’était cela le message de la Terminologie spéciale « Kinyarwanda » à usage majestueux. C’était très profond. Plaise au Ciel qu’il en soit ainsi au Rwanda contemporain !

Continuer la lecture de Terminologie spéciale « Kinyarwanda » à usage majestueux