U.S.A. – Rwanda : Communiqué de satisfaction à l’occasion de l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis d’Amérique et de l’échec retentissant de l’Obamanie-Clintonie.

À l’occasion de l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis d’Amérique, le Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais M.C.R. [= Abasangirangendo = les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] veut lui exprimer ses très vives félicitations. Très ravi de cet évènement historique, le M.C.R. [= Abasangirangendo = les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] a bien l’honneur de lui souhaiter plein succès dans sa mission, en particulier pour le bénéfice de l’ensemble de la population américaine et en général pour le Bien-être général de l’Humanité.

Pour lors, le M.C.R. [= Abasangirangendo = les Centristes Gitéristes-Kayibandistes] éprouve tout de même une satisfaction profonde face à la débandade de l’Obamanie-Clintonie qui est un soutien très considérable du Pan-Hima-Tutsisme d’obédience néo-colonialiste belge et un vecteur des hécatombes et des génocides. L’Obamanie-Cintonie est un cauchemar inoubliable sur le Plateau africain des grands lacs.

Il est surtout à faire remarquer que l’Obamanie-Clintonie est un système colonial ultra sophistiqué au sein des Démocrates Américains. C’est une organisation mafieuse. Il comprend Bill Clinton, Barack Obama, Hillary Clinton, John Kerry, Samantha Power, Linda Thomas-Greenfield, Erica J.Barks-Ruggles et Machin Chouette. L’Obamanie-Clintonie discrédite complètement le génie du peuple américain et l’idéaltype de la Démocratie américaine. Être complice des génocides sur le Plateau africain des grands lacs, ça n’est pas du tout la Démocratie. La vraie Démocratie respecte la vie humaine, quelle que soit la personne humaine. Hélas, c’est à coup de génocides que le Noir Africain du Plateau africain des grands lacs a appris que le prétendu Démocrate Américain n’est pas un Démocrate. C’est un type sans scrupules. Il n’est donc pas admirable. Qu’y a-t-il, par exemple, d’admirable chez Samantha Power : une femme Américaine, nerveuse comme on n’en a jamais vue, ayant rang d’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies depuis 2013 et qui a jeté son bonnet et sa très fausse diplomatie par-dessus les moulins sur le Plateau africain des grands lacs ? Est-ce ça, la Démocratie américaine ? Manifestement, non !

Enfin, il est vraiment très intéressant d’observer objectivement que finalement, la roue de la fortune ne s’est pas arrêtée. Elle continue à tourner lentement mais sûrement. Il est donc à espérer qu’elle continuera à tellement tourner qu’un jour le peuple rwandais soit décolonisé du joug colonial de la colonisation extrémiste tutsi rwandaise et que les infortunés réfugiés rwandais éparpillés aux quatre coins du Monde puissent fouler le sol de leur patrie.

Assurément, le génocide des Tutsi et des Hutu modérés commis par les extrémistes Hutu « Banyakazu et consorts » est un crime abominable. Mais, en contrepartie, ce n’est pas une raison suffisante de donner un chèque en blanc aux extrémistes Tutsi rwandais « Banyegisuti »; de nier le génocide des Hutu, des Twa et des Tutsi modérés perpétré par le FPR-Inkotanyi et d’absoudre la colonisation du peuple rwandais par une minorité d’extrémistes Tutsi, issue de la minorité tribale Hima-Tutsi (= 14%), -chouchoutée par l’Obamanie-Clintonie et ne représentant même pas 3% de la population rwandaise-.

Vive la Démocratie pluraliste !

Fait à Paris, le 11 novembre 2016

Mwalimu MUREME Kubwimana, Statisticien-historien-économiste et politologue rwandais, Promoteur scientifique et coordonnateur général du Mouvement Centriste Révolutionnaire rwandais [= M.C.R. (= Abasangirangendo : les Centristes Gitéristes-Kayibandistes)]

Pour commander ses livres : prière de bien vouloir vous adresser à l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&sr=7

CACHET MCR